FATIGUE ET HS

Stacks Image 390

La fatigue est fréquente chez les personnes atteintes d'HS. Une étude de 2010 a révélé que 40 % des patients qui y ont participé ont signalé une fatigue clinique. Hidrosadénite suppurée et fatigue vont malheureusement souvent de pair.

L’état d’extrême fatigue permanente est-il lié à la maladie ?



En cas de poussée douloureuse ou invalidante il est fréquent de ressentir une fatigue liée aux troubles du sommeil. Lorsque la maladie est calme il n’y a pas de raison liée à la maladie d’être fatigué.

Si vous présentez une fatigue inhabituelle n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Dans certains cas la maladie peut également entrainer un état dépressif qui peut se révéler par une fatigue anormale. L’interprétation des états de fatigue peut être difficile : une suppuration permanente peut entraîner une fatigue, mais l’extrême fatigue permanente est aussi un signe de dépression et l’hidrosadénite suppurée est susceptible d’entraîner un certain état de dépression.


Selon
Healthline, la fatigue est "une sensation générale de fatigue ou de manque d'énergie". Cependant, la fatigue est plus qu'une sensation de fatigue. C'est une expérience globale du corps et de l'esprit qui n'est pas facilitée par le repos ou le sommeil. La fatigue comprend la mauvaise humeur et le manque de motivation. Cela devient un problème quand cela interfère avec vos journées. En d'autres termes, quand cela vous empêche de vivre la vie que vous voulez vivre.

La fatigue peut faire partie intégrante de votre condition. Ou cela peut indiquer un autre problème. Dans cet article, nous discuterons des raisons pour lesquelles vous pourriez vous sentir fatigué. Ainsi que ce que vous pouvez faire à ce sujet.


Stacks Image 383

Hidrosadénite suppurée et fatigue



La première raison est la phase prodromique. Une phase prodromique est un ensemble de symptômes qui surviennent avant une poussée. C'est comme un signe avant-coureur. Dans l'HS, il peut s'agir d'une sensibilité cutanée ou d'une fatigue. Dans une étude de 2014, les chercheurs ont découvert que 32 % des patients atteints d'HS souffraient de fatigue prodromique. Les autres symptômes signalés par les répondants étaient les maux de tête, les nausées, les rougeurs et les démangeaisons.

La deuxième raison est les troubles du sommeil. Des lésions douloureuses ou des démangeaisons peuvent vous réveiller. Cela pourrait vous empêcher de dormir une nuit complète. Les pansements peuvent également se détacher au milieu de la nuit. Et les adhésifs peuvent endommager la peau et provoquer des irritations. Sans couverture, les plaies peuvent fuir. Si votre sommeil est perturbé pendant la nuit, vous vous sentirez fatigué pendant la journée.

La troisième possibilité est l'infection. Si l'une de vos lésions s'est infectée, vous pourriez vous sentir épuisé. C'est parce que votre corps travaille plus dur pour combattre l'infection. Et plus de ressources vont à votre système immunitaire. De plus, certains antibiotiques peuvent causer de la fatigue comme effet secondaire. Bien que la fatigue soit considérée comme un effet secondaire rare

La quatrième raison est votre santé mentale. HS est difficile. Il ne serait donc pas surprenant que vous vous sentiez déprimé ou anxieux. Un article de synthèse de 2019 a révélé un taux de prévalence de 17 % de la dépression chez les patients atteints d'HS. L'anxiété avait un taux d'un peu moins de 5 %. Malheureusement, la mauvaise santé mentale accompagne de nombreuses maladies chroniques. Mais le soutien est disponible.

Stacks Image 395

Assistance professionnelle



Pour certains, la fatigue fait partie intégrante de leur condition. Mais cela pourrait indiquer quelque chose de plus grave. Parce que la fatigue est un symptôme de nombreuses conditions, elle est souvent négligée. Si vous remarquez des changements dans vos symptômes, vous devez en informer votre médecin. Ils sont les mieux placés pour dire si vos symptômes sont typiques. Sinon, ils peuvent vous référer pour d'autres tests.

Si vous êtes inquiet pour votre santé mentale, vous devriez en parler à votre médecin généraliste. Recevoir un diagnostic est un événement stressant. Tout comme la douleur chronique. Il n'y a donc aucune honte à avoir besoin de quelqu'un pour vous aider à le traiter. Votre médecin généraliste peut répondre à toutes vos questions, ce qui peut vous rassurer. Il peut aussi vous aider à trouver quelqu'un à qui parler.

Stacks Image 400

Mode de vie



Si vous pensez que vos lésions vous empêchent de dormir la nuit, il faut peut-être revoir les soins de vos plaies. Des soins appropriés des plaies peuvent prévenir l'infection et réduire l'inconfort. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez regarder la vidéo HidraWear sur le soin des plaies ici.

Essayez de maintenir vos habitudes, elles sont essentielles à votre bien-être. Si vous avez mis en place des routines le matin et le soir, maintenez-les. Si vous faites de l'exercice, continuez mais ajustez-l'effort. Par exemple, si vous courez, marchez durant quelques jours. Maintenez une alimentation saine. La chose la plus importante est de continuer à faire les choses que vous aimez.

La fatigue mentale peut être frustrante et isoler. Vous n'avez peut-être pas envie de vous socialiser et vous constatez que vous annulez vos plans. Mais vous isoler ne vous servira à rien. Parlez-en à quelqu'un. Faites savoir à vos amis que vous êtes partant pour sortir, mais vous devez y aller doucement. Ils comprendront.

La fatigue est un problème frustrant mais pas insurmontable. De nombreuses personnes atteintes d'HS et d'autres affections souffrent de fatigue, vous n'êtes donc pas seul. Surveiller vos symptômes et demander de l'aide sont les meilleurs moyens de vous remettre sur pied. Gardez le contrôle de vos journées en maintenant vos habitudes. Et assurez-vous de vous amuser aussi.


Stacks Image 407
A propos de l'auteur

Shannon Sweeney est une étudiante irlandaise en psychologie et sociologie. Elle vit également avec l'HS et s'intéresse vivement au mode de vie, au bien-être et à l'hidrosadénite suppurée.


L'AFRH est une association de patients experts qui agissent depuis 2000 pour aider les personnes atteintes d'Hidrosadénite Suppurée / Maladie de Verneuil.

Site créé le 15 février 2020
Dernière mise à jour 29 novembre 2022

© 2022 Marie-France Bru-Daprés pour l’AFRH